Caecilia Wind Orchestra de Bertrix-Paliseul

header

La Caecilia au pays des Milles et Une Nuits

Sheherazade

Pour le concert de Noël 2008, la caecilia s'était inspirée du recueil d'origine persane les milles et une nuits

Le Sultan Shariar, déçu par l'infidélité de son épouse, la fait mettre à mort, et afin d'éviter d'être à nouveau bafoué, il décide d'assassiner chaque matin la femme qu'il aura épousée la veille. Shéhérazade, la fille du Grand Vizir, se porte volontaire pour épouser le Sultan et, par le fait même, faire cesser le massacre : habile conteuse, chaque nuit, elle raconte au sultan un fragment d'histoire dont la suite est reportée au lendemain. Le sultan dont la curiosité est excitée ne peut se résoudre à tuer la jeune femme. Il reporte l'exécution de jour en jour afin de connaitre la suite du réçit commencé la veille. Peu à peu, Shéhérazade gagne la confiance de son mari.


C'est en passant par la musique d’Aladin, l’exploration de la caverne d'Ali Baba ou encore la danse macabre de Camille Saint –Saens que la Caecilia a plongé son public dans le monde oriental à travers l’histoire de la princesse Boudour et "les milles et une Nuits.

Les morceaux proposés lors de ce spectacle furent les suivants :

  • Orient Express - Philip SPARKE
    • Shéhérazade : Suite Symphonique - Nicolaï RIMSKY-KORSAKOV
    • La Mer et le Bateau de Sindbad (4 Parties)
    • Le récit du Prince Calender (3 Parties)
    • Aladin : Suite Symphonique - Carl NIELSEN
    • Marche Orientale Festive
    • Rêve d'Aladin - Danse de la Brume Matinale
    • Danse Nègre Africaine
    • La Légende d'Ali Baba - Bert APPERMONT et Franck VAN BAELEN
    • Le Trésor Secret
    • Histoire du Désert
    • Les Quarante Voleurs
  • Danse du Sabre - Aram KHATCHATURIAN


Extraits vidéo du concert

Extrait du concert de Noël 2008 : Aladin suite symphonique : Danse nègre africaine - Carl NIELSEN